Le projet Rescue The Ocean

16603087_1258145410932053_1463412510397571100_n
Aujourd’hui nous allons parler planète et sensibilisation. Afin de préserver notre littoral nous nous sommes engagés à soutenir le projet Rescue the Ocean.
C’est un fait nos plages sont polluées, les mers, les océans tout nos fond marins sont touchés. C’est le moment ou jamais de se mobiliser et de faire chacun un geste pour notre environnement.

Le projet Rescue the Ocean propose une opération éco-citoyenne où vous pouvez TOUS participer, nous vous donnons rendez-vous à la plage les Orpellières à Valras-plage ce dimanche pour une journée de dépollution de 9h30 à 12h00.

Pierre Augé sera donc présent pour soutenir le projet, afin d’apporter son aide pour conserver la beauté de notre littoral et nos belles plages bitteroise. C’est vraiment une opération qui lui tient à cœur. Sans oublier la sensibilisation des plus jeunes à la protection de nos plages et fond marins car l’avenir de notre planète nous concerne tous.

Pierre sera aux côtés de Benoît Schumann, le fondateur de l’association et de Guillaume Canet que l’on ne présente plus afin de dépolluer la plage les Orpellières ce dimanche.
Nous laissons à la parole à Benoît Schumann afin qu’il vous explique son association et les bons gestes à adopter.

Pouvez-vous nous expliquer la démarche du projet Rescue The Ocean ?

Project Rescue Ocean est née sur les réseaux sociaux. Amoureux de notre littoral depuis très jeune j’ai constaté à quelle vitesse il se détruisait par notre pollution plastique essentiellement de notre quotidien.
C’est pour cela que j’ai décidé de publier sur internet la pollution et les déchets trouvés sur la plage et dans la mer.
Aussi lors de mes plongées de chasse-sous marine je décide de ne plus utiliser un fusil harpon mais ma camera GoPro car de nos jours nous avons plus la chance tomber sur un sac plastique ou une bouteille plastique que sur une belle daurade ou un beau loup.
Après cette démarche de publications photos sur Facebook et Instagram, je suis rapidement contacté par plusieurs grosses ONG et commence à organiser des actions de dépollution des plages comme par exemple avec le service pénitentiaire de Béziers en novembre 2015. Je commence également à intervenir dans les écoles pour faire de la sensibilisation auprès des plus jeunes. Le but de ces interventions est de mettre en avant l’eco-citoyennete pour respecter notre environnement.
Tout ça a fait rapidement effet boule de neige : J’ai d’abord été reçu par la présidente des Sea Shepherd France, ensuite rencontre avec le capitaine Paul Watson, rencontre du Prince Albert II de Monaco et dernièrement soutenue par Guillaume Canet. Project Rescue Ocean est donc dans une bonne dynamique et les projets de faire changer les mentalités et de faire de la sensibilisation 2.0 pour les nouvelles générations n’est pas prêt de s’arrêter.

Quelles sont les prochaines actions du projet ?

De nombreux projets sont en cours et à venir.
Nous poursuivons activement les interventions dans les écoles avec la sensibilisation 2.0.
2.0 car elle est adaptée aux nouvelles générations et au public connecté. Dernièrement un projet d’intervenir sur une semaine en région parisienne est à venir.
Ensuite nous poursuivons également les actions de dépollutions toujours 2.0.
Joindre l’utile à l’agréable, c’est à dire nettoyer activement les plages, tout en musique et en associant des activités et animations. Dernièrement un sculpteur de « TIKI » sur bois flotté a fait une animation avec nous sur la plage ainsi que le ranch Le petit Sam qui s’était déplacé sur la plage avec des chevaux pour transporter les sacs remplis de déchets. Dimanche 26 février une association de kite surf qui se joint à nous pour le ramassage fera une démonstration de Kite surf.
Actuellement l’association est en partenariat avec la criée du Grau d’Agde. Nous mettons en place des poubelles de recyclage sur les bateaux et à la criée. nous valoriser tous ces déchets repêcher en mer et il y en beaucoup.
Le dernier projet avec la criée se fera en juin, avec l’ouverture d’une exposition de déchets récupérés en mer et dans le port, au musée du Belvédère. Cette exposition sera bien évidement accompagnée d’explications sur leur impact écologique, leur temps de dégradation… pour se faire nous travaillons avec les écoliers d’Agde qui participent à l’élaboration de cette exposition. Le musée sera ouvert au grand public tout l’été, nous espérons sensibiliser les visiteurs qui sont attendus nombreux.
Project Rescue Ocean dépassera prochainement ses frontières avec une intervention au Maroc et en Tunisie prévue en fin d’année. Déjà 3 antennes ont vu le jour avec Project Rescue Ocean Polynésie, Maurice et Guadeloupe.

Quels sont les gestes que nous pouvons faire pour participer ? Pouvez-nous dire quels sont les bons gestes ?

Il est important de prendre conscience que chacun, à notre niveau, nous pouvons contribuer à la protection de notre environnement.
Ce n’est pas parce que la pollution ne se voit pas qu’elle n’existe pas. Au delà du fait qu’il ne faut pas laisser nos déchets sur la plage parce que cela « fait sale ». Il faut aussi comprendre que les déchets non ramassés risque de finir dans la mer, polluer l’eau voire même être ingéré par un animal marin. Malheureusement cette pollution est bien présente et lorsque les pêcheurs remontent leurs filets en pleine mer ils retrouvent des emballages alimentaires au milieu des poissons. C’est tout l’intérêt de l’association, nous souhaitons rappeler voire éduquer le grand public, sur les méfaits de ces gestes parfois banalisés et tenter d’agir par le biais des dépollutions.
Project Rescue Ocean n’est pas une association « écolo » mais eco-citoyenne. Nous sommes tous citoyens, nous partageons tous la même planète, alors soyons responsables.

—————————————————————————————————————–
RENDEZ-VOUS DIMANCHE 26 FEVRIER à la plage des Orpelière à Valras-plage de 9h30 à 12h00
—————————————————————————————————————–

Nous vous laissons avec un message de Benoît Schumann

Merci à Benoît Schumann pour sa disponibilité et sa gentillesse.

Leave A Comment